ELUARD, « Un oiseau s’envole »

Un oiseau s’envole
Paul Eluard

Un oiseau s’envole,
II rejette les nues comme un voile inutile,
II n’a jamais craint la lumière,
Enfermé dans son vol
II n’a jamais eu d’ombre.